Volonté

Volonté

La volonté est l’enracinement du cœur de l’homme qui acte sa liberté. Elle lui permet de prendre son envol, mais est aussi un muscle à travailler. Elle demande intégrité et vigilance pour satisfaire aux lois que l’on s’est individuellement fixées et impose de ne pas laisser ses penchants, ses travers contrecarrer sa course. La volonté file droit, ne s’interdit rien. Seul maître à bord, elle n’a pas besoin de matelots pour guider son navire. La volonté est un gouvernail, un gouverneur qui n’obéit à aucun gouvernement autre que le sien et qu’à la tâche qu’il s’est donnée. La volonté exige un engagement, une mesure, une forme d’absolue confiance en les vertus qu’elle souligne et distribue. La volonté présente un visage austère, mais sa force tranquille traverse toutes les tempêtes sans avaries. Elle fait bloc avec elle-même. La volonté part du nombril, est animée par sa force de vie, une énergie sans équivoque dont elle se nourrit. La volonté est une voile qui sait prendre le vent pour aller plus loin que ce qu’elle avait envisagé. Elle ne va pas vers un but, elle est un but en soi. La volonté à mesure qu’elle avance se révèle à elle-même, n’est nourrie que par celui qui l’entretient comme un feu sacré. La volonté est un feu sacré, un volcan intérieur. Faire preuve de mauvaise volonté est ne pas mettre son cœur à l’ouvrage. Faire preuve de bonne volonté n’est pas se soumettre à une épreuve, mais prendre le pouvoir pour la dépasser1. La volonté ne naît pas sur les terres de la confusion et de la dispersion, car elle exige clarté et discernement. La volonté est la ligne, le droit fil de notre futur intérieur. Celui qui pousse vers l’avant, non pas dans la fuite d’un désir ou la caresse d’un rêve, mais vers le chemin de la cohérence de soi, la direction dévisagée. La volonté est le carburant du libre arbitre. Sans volonté, pas de force pour se diriger. On l’a à tort associée à une pénibilité, à un devoir moral, mais la volonté n’est qu’un effort sur soi, vers la mise en ordre de soi-même. La volonté n’est pas un désir, c’est un acte. La volonté n’est pas une envie, c’est manifester la vie. La volonté abolit la soumission, car la volonté a une mission : être le porte-parole de notre feu sacré

  1. Voir l'article Courage ou volonté ?
Libre arbitre
Réagir à cet article

Vos commentaires
Il n'y a pas de commentaires pour le moment.
Partager