Libre arbitre

Libre arbitre

Concept aujourd’hui rattaché à un comportement sociétal, lié à une idéologie démocratique, civile et politique. Requalifions-le plutôt de liberté individuelle, de bon sens, d’une utilisation intelligente de l’intuition. Le libre arbitre est l’écho énoncé d’une résonance entendue. L’écho intérieur toujours juste et fidèle. Afin que son pouvoir s’exerce, les portes doivent être ouvertes. Laisser sortir les paroles intimes, puis entendre avec d’autres organes, à partir d’un prisme intérieur qui ne se trouve pas dans la raison du cerveau. Le libre arbitre, pour exister, doit pouvoir se manifester, ainsi le ressenti resté tapi dans l’ombre se formule librement. Un IN et un OUT qui n’obéissent qu’à ses lois. Il exige d’écouter sa propre voix et de lui accorder la confiance, celle-là même que l’on se porte. Le libre arbitre dépend de la confiance que l’on se donne d’entendre le juste soi et le Soi juste. Le libre arbitre c’est sortir du troupeau des schémas, des programmes installés, c’est la clé des champs des possibles. La liberté de demain se trouve là. Là est la libération de soi, l’équilibre du Soi, la non soumission à son égo inférieur. Le libre arbitre n’est pas dans le résultat-duel de faire le bon ou le mauvais choix, c’est d’exercer celui qui correspond à sa propre vérité. Le LA1 (Libre Arbitre), c’est avancer avec sa propre vérité et pour cela, toujours retourner en son centre, au cœur du Soi, de son unité centrale, à sa source, qui contient toutes les données. Faire le chemin pour trouver sa vérité, découvrir la tonalité de sa parole, puis l’exprimer afin de la faire exister dans ses actes. L’assumer dans le quotidien et maintenir ce va-et-vient entre les plans du corps, de l’âme et de l’esprit, avec la même profondeur, sincérité, loyauté, honnêteté et droiture envers soi-même. Voilà l’ultime succès du Libre Arbitre : faire respecter les règles du Je

 

  1. LA (Libre Arbitre), à l’opposite de l’IA (Intelligence Artificielle) définie comme un ensemble de théories et de techniques mises en œuvre pour réaliser des machines capables de simuler l’intelligence humaine.
Équilibre

À ÉCOUTER

Réagir à cet article

Vos commentaires
Il n'y a pas de commentaires pour le moment.
Partager