Oser

Oser

Sortir de l’ombre. La sortie au grand jour, aller au-delà de tous les enfermements. Oser prendre dans sa main celle de l’enfant sur lequel on a oublié de se pencher. Oser considérer ce que l’on a caché sous les voiles et derrière les murs de nos entrailles. Oser pour dire, pour rire, pour clamer sans frontière, barrières, ni rivière à traverser. Oser franchir le pas, faire le grand saut sans les vertiges de nos peurs. Se pousser, pour se laisser aller à la nature profonde qui nous anime. Oser n’est pas croire, mais savoir, c’est le talisman de la connaissance. Être au-delà du passé et du futur pour incarner la chair dans la structure de ses os. Prendre appui sur sa colonne vertébrale, sans zigzags, dans la souplesse des méandres et des ornières. Oser, c’est transporter sa lumière sans regarder en arrière comme l’ermite, c’est aller de l’avant en marquant chacun de ses pas. C’est joindre l’acte à la parole, inscrire le verbe au pas. Oser ne devrait pas se conjuguer, pas de si du subjonctif, ni de conditionnel. Oser est un impératif personnel, transpersonnel

La confiance Libre arbitre

A lire

Eloge du risque, Anne Dufourmantelle, Payot et Rivages.

Réagir à cet article

Vos commentaires
25.10.2021 | laurence de la Baume

Formidable injonction ! Merci Valérie…

25.10.2021 | Dominique

Belle proposition de vie… La seule, en fait. Photo magnifique illustration de ce passage…

Partager