La vérité

La vérité

Il existe autant de vérités que de réalités, autant de convictions que d’illusions possibles. Et si la vérité suscite débats, points d’interrogations et d’exclamations, sa nature s’inscrit dans les points de suspensions, s’écrit entre les individus. Elle se situe dans le corps de la balance, mais aucunement sur l’un de ses deux plateaux. Elle ne se pèse, ni se mesure, elle est la colonne vertébrale de tout être et travaille au maintien, dans sa ligne de conduite, de notre droiture. Elle n’est pas une allégorie de la justice, mais le pilier même de l’équilibre personnel. L’unique vérité est celle que chacun porte en son cœur, selon l’axe des pôles de la Terre et de l’humanité, non celui de la justice et du verdict, des torts ou des raisons. Elle n’appartient pas à la raison, aussi dire : «j’ai raison» n’est pas détenir la vérité. Les raisons de la raison sont des valeurs que le cœur ne connaît pas. Verticale, pure lumière, impalpable, la vérité tient son air de celui que chacun respire et se trouve dans le cœur qui s’exprime. La vérité universelle, vierge à l’origine de la Création et du Verbe, s’est ensuite confondue en verbiages polymorphes. Aussi, la vérité pour échapper à son verdict, à ses allégations, doit rester légère, entre les points en suspension…

Alignement Équilibre Souveraineté
Réagir à cet article

Vos commentaires
17.05.2022 | Merci de remplir ce champ

Reçu 5/5. Elle se nourrit de rires, de rêves, et de poemes.

17.05.2022 | Dominique PIAT

Restons léger, disait Guitry. Et il avait bien raison !!! Lui que l’on a taxé toute sa vie d’être trop léger alors qu’il était si peu convaincu d’avoir raison…

Partager