Boussole

Boussole

Mobilité de l’axe qui promet l’alignement, la direction à suivre. Guide intérieur qui résonne avec le champ magnétique du cœur. La boussole indique, incite, invite, conduit, elle ne maîtrise pas une situation, mais est un guide, l’étoile du ciel sur la terre et les mers. Pôle magnétique de la Terre, rose des vents, fiable, elle ne trompe pas.
Ouvrir la boussole dans son cœur permet de ne pas s’égarer sur une route inutile, de ne pas s’épuiser. Perdre sa boussole c’est être désaxé, ne plus savoir où l’on est, ne plus pouvoir envisager la direction à suivre. Elle accompagne dans l’équilibre des axes et des ordonnées la ligne spatio-temporelle que l’on se dessine.
Autant par temps calme que dans la tempête, un marin ne quitte jamais de l’œil sa boussole, qui danse avec l’horizon. Équipement installé dès notre naissance, c’est un instrument de navigation personnel ultra sécurisé. Dans l’océan de la vie, ne pas se fier à d’autres boussoles que la sienne et rester attentif à ses frémissements, inflexions, perturbations. Elle est le diamant de notre horloge intérieure, la marche de notre corps, la conduite de notre âme. Elle permet de garder les pieds sur terre et nous éclaire dans notre nuit. Si le corps, bras tendus, indique les quatre points cardinaux, la boussole intérieure est un bout de soleil (bou-sol) au centre des axes, sur le plexus.
Elle fonctionne au carburant de la confiance, alors attention à ne pas la délaisser, ni à ce qu’elle se trouve perturbée par le champ (magnétique) de ses voisines, qui comme le leurre du chant des sirènes de l’Odyssée, ont réussi à égarer Ulysse de sa route

Équilibre Intuition La mer
Réagir à cet article

Vos commentaires
29.11.2021 | Ray

Et toi avec tes textes tu es notre phare. 😘

29.11.2021 | Catherine

Cela sonne juste. Merci Valérie.

Partager