1875-1961 Psychiatre suisse. Il sonde l’âme humaine et ses expériences intérieures.

1875-1961

«Une œuvre d’art, voilà ce à quoi la vie contribue»

Carl Gustav Jung

Vos messages pour le monde…
(entretien d’octobre 2018)

Croisé, entrecroisé, à un croisement. Le monde est à une intersection qui permettra de mettre fin à certaines pratiques déstructurantes de la vie et de la nature. Les manipulations, les manipulateurs auront du fil à retordre. Ces trajectoires sont vouées à un échec. Échec et mat, sans appel. Le voile des illusions de tous ordres doit être replié, et remisé dans l’armoire du temps. La vérité sera ainsi dévoilée.

Mais de quelle vérité parlez-vous ?

Du sens de la vie, de ce pourquoi la vie a un sens ! Une forme de géoconscience1. La vie contribue au fonctionnement de l’univers, comme l’essence versée dans un moteur. La vie est un flux, une énergie dont les plantes, les animaux, les hommes et le mouvement des étoiles sont des manifestations, comme des turbines, des toupies qui maintiennent le flux de l’univers. Mais pour cela, il ne faut pas se croire plus important qu’un autre, or les habitants de la terre sont bien présomptueux, ils se pensent seuls d’abord et plus développés ensuite. Cela est faux. Ni l’une ni l’autre de ces assertions ne sont vraisemblables, la vérité viendra en le démontrant. Chacun doit tenir sa place et possède la responsabilité de sa place. Quelle qu’elle soit, elle est aussi importante que celle d’autrui. L’univers n’aime pas les cailloux2 et la force centripète repoussera ceux-ci aux confins, les expulsera.

Tout cela est bien abstrait…

Non, aussi juste que cela est vrai. Toute incarnation a son rôle, joue à sa mesure sa partition, effectue sa part. Ni plus, ni moins.

Que dites-vous des nouvelles consciences ?

(Rire ) Il n’y a pas de nouvelles ou d’anciennes consciences. Il y a conscience ou non, et dans ce cas, il s’agit d’inconscience. Tel un jeune homme qui penserait que le vieillissement n’est que pour les autres. La conscience du flux est primordiale. Sa présence est perceptible, dans les moindres interstices de ce qui compose ce que vous appelez le réel.

Alors qu’en est-il de l’état de mort ?

Comme je l’ai soutenu, prôné toute ma vie, l’âme ne s’éteint jamais, le Soi – quant à lui, quant à soi – poursuit sa route sous d’autres formes d’expression, d’autres états d’être, si vous voulez. Mais cela je ne peux vous l’expliquer, car ce n’est pas du ressort des mots. Pas d’étiquette possible. Il s’agit d’un ressenti, or en étant incarnés vous n’êtes pas en mesure de le comprendre.

Quels conseils pour les habitants de la Terre ?

Se tenir dans le capital de l’Être. L’équilibre du graphisme, des traits droits de la lettre E. Le trait vertical du I et puis les trois barres horizontales, soient les  chemins simultanés qui tressent la vie : le corps, l’esprit et l’âme. Cette colonne vertébrale est une puissance. Dans cet état pleinement vécu règnent magie, ressources et pleins pouvoirs. Respectez ainsi toutes les natures, celles d’êtres constitués du même potentiel. J’ai beaucoup dit, j’ai beaucoup écrit. Tout reste encore valable aujourd’hui, même si le paysage a quelque peu changé. De cet état d’être, je ne peux encore parler. Non je dirais plutôt : profitez de votre expérience du vivant, poussez-la au plus près de vous-même, de votre cœur, qui lui seul survivra aux dernières respirations, car il est l’étincelle du souffle de l’univers. Nous sommes des étoiles qui jamais ne s’éteignent. Nous contribuons au bon fonctionnement de l’univers.

Que pensez-vous de la violence des hommes ?

Une force rebelle qui refuse et va à l’encontre de l’harmonie.

Et de la manipulation ?

Elle est  de l’ordre de l’humain. L’univers ne manipule pas, car il n’a pas de mains ; l’univers ne brasse pas, car il n’a pas de bras : l’univers s’expand.

Mais ça sert à quoi ?

C’est une œuvre d’art. Le Beau et l’Amour. Regardez les constellations, les galaxies, le ballet des étoiles… Une œuvre d’art, voilà ce à quoi la vie devrait contribuer, à cette harmonie.

Que dire de l’inconscient collectif en ce moment ? (entretien du 26 mars 2020)

Il se manifeste dans la conscience collective et cela je ne l’avais pas envisagé. Comme si conscience individuelle et inconscient collectif devaient marcher main dans la main, côte à côte pour révéler une forme de 3eme conscience, une supraconscience. Ensemble ils génèrent, suscitent, engendrent, accouchent de cette nouvelle forme de conscience. Les temps changent: une autre façon d’être, une attitude différente de l’homme dans sa verticalité, une autre colonne vertébrale, moelle épinière, un pilier lié à l’univers. L’inconscient collectif est un flux, une onde de forme, il traverse tout être vivant et féconde la conscience, donc sans conscience il ne peut insérer sa graine et féconder. L’homme va engendrer lui-même, être son propre vecteur pour faire émerger en lui cette supraconscience. L’homme s’équipe, c’est une autogenèse. Personne d’autre que lui-même, aidé de l’univers, ne peut lui permettre d’accéder à cet état, une forme de justesse de perception.

Que sommes-nous en train de vivre ?

Une transmutation, que je n’avais pas imaginée de la sorte. Vous avez beaucoup de chance de pouvoir vivre cela. Être dans votre incarnation et pouvoir accéder à d’autres sphères. Autrefois, seuls de purs esprits pouvaient expérimenter cela. C’est un cadeau. Vous avez une chance formidable, si tout fonctionne à merveille vous allez assister, non à un feu d’artifice, mais à une illumination3 de la terre. L’homme et la terre harmonisés. Alors que chacun œuvre pour lui et le réseau commun

  1. Terme qui n’existe pas dans le dictionnaire, mais qui exprime l’idée d’une nouvelle forme de conscience de la Terre.
  2.  Comprendre qui fait obstacle à son mouvement. 
  3.  Entendre «Éveil». 

À LIRE ET À ÉCOUTER

Réagir à cet article

Vos commentaires
30.11.2020 | ANTONELLI

Incroyable surtout ce qui est écrit en 2018.
J’aime bcp cette écriture où les mots se jouent des maux et vice versa.
💋❤️

30.11.2020 | Anne

Nous avons bcp de chance de vivre cet état de transmutation, de vivre cette situation extra – ordinaire… j’en suis persuadée.
Merci Valérie

30.11.2020 | Françoise

Intéressant de voir sa surprise en 2020 à propos de ce que nous vivons et espoir qu’il nous confirme que nous sommes à un tournant qui contient beaucoup de promesses en germe.

30.11.2020 | laurence de la baume:

Article révélateur et formidablement positif…

Partager