L’espèce Sapiens, née il y a 300 000 ans, pourrait adopter une nouvelle posture.

«L’Homo sapiens, une nouvelle posture pour quelques milliers d’années»

L’Homo sapiens, une nouvelle posture pour quelques milliers d’années

D’autres modes de perception pour l’homme de demain ?

 Le vocable est là, inerte, latent, jusqu’à ce qu’on le réveille. Un langage universel. Une langue au-delà des cinq sens, qui ne sont que des modes de perception formels, des médiums pour exprimer. L’antenne de réception, le capteur, est autre. Il s’agit de l’ouverture d’un autre canal.

Quel canal ?

Il est fermé, obstrué, bouché1. Comme on a ouvert le canal de Suez pour la circulation des marchandises et un accès plus rapide, il s’agit d’une libre circulation entre tous les corps, les entrailles de la Terre et le manteau du ciel. Une sorte de protection qui disparaît2, un voile qui se lève. Un lever de rideau pour y voir clair. Un retour à l’immensité des étoiles, ouvertures à d’autres dimensions. Votre antenne, votre propre parabole, bien sûr, liée à l’énergie de la Lune et du Soleil enfin réunis. Enfants du ciel et de la Terre, réconciliation des luminaires, du masculin et du féminin. Vivre au rythme des deux. Passer de la dualité à la polarité. Vous allez reconnaître plus grand que vous, allez cesser de vous voir plus petits que vous n’êtes et vous retrouver en votre voisin : la nature de la race humaine, la nature fondamentale enfin exprimée et non réprimée. Parce que vous vous exprimerez et ne vous sentirez plus réprimés, comprimés, vous ne mépriserez plus votre voisin. L’expression des peuples sera commune et l’expression de la nature fondamentale, au-delà d’une couleur de cheveux ou de peau. Le rassemblement des peuples, l’union des peuples.

La communication par le cœur ?

Nul besoin de voir, ni de dire. Se développe un autre sens, une vision holographe, de l’ensemble, pas de séparation des données. Envisager le multidimensionnel et ne plus dévisager en divisant selon le rationnel. Corpus fondamental. Alliance des trois corps, alignement des trois corps pour laisser passer la lumière dans laquelle toutes les informations sont encodées. Accès direct sans clés, ni serrure, la seule, le seul vecteur est l’alignement, ce que les anciens appelaient l’équilibre. Vous percevez l’équilibre comme une horizontalité, car c’est ainsi que vous avez inscrit vos repères spatio-temporels, selon cette ligne horizontale. Or l’unité, soit l’alignement, se fait selon un axe vertical ciel-Terre, avec bien sûr l’équilibre de l’axe horizontal Lune-Soleil qui en est le balancier. Le rééquilibrage de vos rapports à l’axe de ces deux luminaires vous place dans l’alignement et donc, dans la réception. Le changement d’attitude est aussi important que lorsque l’Homo erectus, sapiens, s’est mis en marche, debout. Il en a été de sa nouvelle posture, selon l’axe de sa colonne vertébrale. Il s’agit désormais d’une nouvelle stature, l’homme ne se redresse pas physiquement, il grandit par l’esprit. Voilà le grand changement ! Comprenez les bouleversements qui se sont opérés quand l’homme a adopté la station debout. Il s’agit aujourd’hui d’une mutation aussi capitale, mais d’un ordre différent. La verticalité du buste a imposé une autre vision de l’horizon, a libéré les mains pour un autre chemin. Les aspirations sont différentes et les modifications corporelles, mentales et spirituelles ont évolué en accord avec cette nouvelle posture3 de l’humanité toute entière et pour quelques milliers d’années. Lorsque l’homme s’est mis debout, une nouvelle espèce humaine s’est adaptée, ceux qui sont restés dans les anciens schémas n’ont pas évolué et les espèces anciennes se sont progressivement éteintes. Ce qui s’est fait dans la matière, inscrit de la sorte, va se produire dans l’esprit. Tout est déjà encodé pour une perception naturelle, holographe du monde sans les machines

  1. Sorte de fontanelle.
  2. Comprendre sans doute la ionosphère.
  3. Comprendre attitude, mode de fonctionnement.

À LIRE ET À VOIR

Réagir à cet article

Vos commentaires
23.09.2020 | Françoise Castan

La position de verticalité de la colonne est très précieuse dans la méditation zen par exemple ou dans d’autres formes, car cet alignement permet de relier le pôle crânien au niveau du 7 ème châkra qui correspond anatomiquement au centre du cerveau contenant l’hypophyse et l’épiphyse ou glande pinéale ou 3 ème œil, au sacrum constitué des vertèbres sacrées.
La relation entre la verticalité physique et la verticalité spirituelle est inscrite dans notre corps, passage nécessaire de l’Esprit et les Anciens l’avaient bien compris nommant si magnifiquement ces lieux essentiels de notre anatomie.
Nous sommes par ce texte, confirmés dans la nécessité d’accomplir cette verticalisation de l’Esprit.

23.09.2020 | Catherine Willis

Oui, au milieu de ce chaos, une immense mutation est en cours.

Partager